SHOPPER CENTRIC MERCHANDISING

Pourquoi parler du customer / shopper centric merchandising ? Car le merchanfeeling, merchandesign, shelf space management… forment un nuage qui fonde le “système merchandising”. Dans une vision systémique, il n’y a pas une loi ou de vérité absolue du genre “le visual merchandising” comme vision unique et simpliste du merchandising.

Dans un système, on retrouve des composantes qui interagissement entre elles. Quelques fois, il faut agir sur l’une pour modifier ce que l’on pensait pouvoir modifier par une autre. Il faut rechercher dans la littérature étrangère pour mieux les distinguer et surtout s’apercevoir que le système du merchandising est centré sur le shopper.
Le merchandesign ou retail design va agir sur le management du linéaire, il va même le conditionner par le mobilier… Il va agir également sur nos sens et donner une âme au point de vente (merchanfeeling).
Le management du linéaire agit en fonction du merchandesign mais aussi en fonction de la connaissance  des habitudes des clients. Aucune part de linéaire ne peut être attribuée sans tenir compte de ces composantes.
La gestion de la connaissances client, c’est fortement développée avec les cartes de fidélité, elle devient incontournable pour le merchandising. Les outils de la société dunnhumby en sont un bon exemple. “Average customers don’t exist. Succes lies in knowing individuals”
Aujourd’hui, il faut de très bonnes raisons pour faire venir le client, on le fera venir et dépenser d’autant plus qu’il achètera en plus de ces produits, une expérience. Faire vivre une expérience inoubliable même quelque fois, cela ne pourra pas se faire sans une bonne maîtrise du merchandising des sens et la connaissance des habitudes de ces clients. Etc…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *