LES FACETTES DU CLIENT

Dans la série des articles fondamentaux, on se doit de parler du vocabulaire en category management. Les mots ont un sens, parler client, penser client, c’est le faire sous plusieurs angles. On retrouve dans les études marketing et merchandising, plusieurs dénominations concernant le client. Le client est à la fois acheteur d’une catégorie de produit, chaland d’enseignes et consommateur d’une offre. Essayons de définir plus précisément ces différentes facettes.

  • L’acheteur ou shopper : c’est celui qui est entrain d’acheter dans le point de vente. Bien souvent c’est par l’étude des données issues de la carte de fidélité qu’on l’étudie. Mais cela peut être réalisé par des études quali/quanti en sortant du rayon virtuel ou non. On cherche à savoir comment le shopper achète. Par exemple, on cherchera à savoir quel est le temps passé face au rayon. Ce champ d’études relève du marketing du point de vente.
  • Le consommateur : c’est celui qui consomme une catégorie de produit. Bien souvent c’est par l’étude des données issues des panels consommateurs qu’on l’étudie. Mais cela peut être réalisé par des études quali/quanti à la maison ou hors domicile, dans un lieu de consommation. On cherche à savoir ce qu’il consomme, ces habitudes, pourquoi et comment il consomme . Par exemple, on cherchera à savoir quel est son processus de décision d’achat. Ce champ d’études relève du marketing produit.
  • Le chaland : c’est celui qui fait ces courses dans une enseigne. Bien souvent c’est par l’étude des données issues des panels distributeurs qu’on l’étudie. Mais cela peut être réalisé par des études quali/quanti en sortant du magasin. On cherche à mieux connaitre les types de courses qu’il fait, où est-ce qu’il achète, ces habitudes d’achats. Par exemple,  sa préférence à l’enseigne. Ce champ d’études relève du marketing enseigne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.